J’ai lu pour vous … « La Voleuse de Secrets », un bon début de saga ?

La Voleuse de Secrets de Brenda Drake

 Library Jumpers
Tome 1

la-voleuse-de-secrets

Édition : Lumen

Date de Parution : 02/06/2016

Format : Broché (15€00)

Pages : 492

Fantastique / Young Adult


Quel lecteur n’a jamais rêvé d’entrer dans son livre, d’être réellement aspiré par l’histoire et de vivre de nouvelles aventures incroyables ?

C’est pourtant ce qui arrive à Gia et ses deux meilleurs amis qui s’étaient rendus à l’Athenæum, une bibliothèque de Boston, pour préparer un exposé.

Le livre en question ? Un simple ouvrage sur les plus belles bibliothèques du monde que lisait un mystérieux et ténébreux inconnu (qui avait tapé dans l’oeil de Gia) avant de disparaître d’un coup.

Perturbée par cette disparition soudaine, Gia s’approche du livre avec ses amis, et lit une étrange inscription en italien. Et c’est ainsi que Gia, ses amis, et leur vie, bascule dans un monde magique et dangereux. Un monde peuplé de magiciens, de sentinelles et de chimères, un monde dangereux pour les humains, et un monde en proie à une prophétie apocalyptique.

Gia découvre donc ce nouveau monde à la fois inconnu et familier dans lequel elle va avoir un rôle capital à jouer.


Je ne pensais pas autant apprécier ma lecture en me plongeant dans ce livre tout simplement parce j’avais lu une critique assez acerbe sur le blog de La Bouquineuse.  Sur certains points que je vais reprendre son avis est tout à fait pertinent et je pense que ce sont des éléments à savoir avant de se plonger dans cette lecture :

C’est un livre rempli de clichés en terme de littérature young adult, il y a beaucoup de déjà-vu :

Une héroïne orpheline objet d’une prophétie, un triangle amoureux, un amour impossible et un soupçon de niaiserie. Sur ces éléments là, j’ai levé les yeux au ciel, mais je savais que tous ces éléments allaient être présents donc je ne me suis pas sentie trahie dans ma lecture. J’ajouterais que j’ai trouvé les personnages assez clichés : on enferme l’homme dans le rôle du chevalier servant et la femme dans le rôle de la dulcinée, donc ça manquait un peu de nuances... Mais je sais qu’il y a quelques années ça ne m’aurait pas gênée…

Pour ce qui est du rythme du récit, il y a beaucoup de dialogues et d’action pour peu de descriptions, mais je préfère les livres qui vont droit au but donc cela ne m’a pas dérangée même si certains éléments auraient dû être approfondis pour une entrée en matière.

Si j’ai aimé cette lecture, c’est sans doute parce que j’ai pris ce livre comme une lecture estivale, prévisible et sans prise de tête et j’ai passé un bon moment, je dirais même que j’ai envie d’en savoir plus et de lire la suite en espérant que les clichés ne vont pas me donner envie de jeter le livre par la fenêtre.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s